Herta Mueller, prix Nobel de littérature

Une fois sur deux, le jury du Nobel de littérature a le don de nous surprendre, et même de nous prendre à contre pied. C’est le cas pour la germano-roumaine Herta Mueller – orthographiée Müller en français -, née en Roumanie, dans un village de langue allemande, lauréate du prix pour 2009.

She was honored for work that « with the concentration of poetry and the frankness of prose, depicts the landscape of the dispossessed. »

The 56-year-old author, who emigrated to Germany from then-communist Romania in 1987, made her debut in 1982 with a collection of short stories titled « Niederungen, » which was promptly censored by the Romanian government. In 1984 an uncensored version was published in Germany and her work depicting life in a small, German-speaking village in Romania was devoured by readers.

That work was followed by « Oppresive Tango » in Romania.

Rassurez-vous de ne pas la connaître, même si vous êtes un fanatique de lecture : seulement deux de ses livres ont été traduits en français « L’homme est un très grand faisan sur terre » (ed Marrend Sell et Cie, 1994 !) et « La convocation » (Editions Métaillé, 2001). En revanche, en allemand, ses publications sont nombreuses, vous les trouverez certainement à la librairie allemande, rue Rambuteau dans le 2° ardt, en face du Centre Pompidou.

Pour la connaître un peu, voir cet entretien datant de… 1988 !

letrange-parcours-de-herta-muller

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :