Roman : le livre des choses perdues

Roman : Le livre des choses perdues, John Connoly, 349 pages, traduit de l’anglais irlandais, Editions de l’Archipel, septembre 2009

C’est en quelque sort un conte de fées pour adultes. Une vraie fantazy à la Britannique. Un conte de fées avec tous les personnages connus des Contes, de Blanche Neige escortés de ses sept nains au Petit Chaperon rouge en passant par la fée Mélusine, la Belle au Bois dormant et d’horribles dragons. Des forêts sombres, des châteaux fantastiques, des souterrains, des chaumières, des chevaliers. Mais un conte de fées où toutes les histoires, tous les personnages seraient détournés de leur essence pour entrer dans des sagas terrifiantes, plus noires que noires.

C’est avant tout l’histoire d’un petit garçon, David, dont la Maman est morte. Il croit l’entendre l’appeler, la nuit. Il décide de partir à sa recherche en passant dans l’autre monde, le monde invisible des peurs, des cauchemars, des légendes maléfiques. On a l’impression de plonger tout droit dans les tréfonds révélés par une psychanlyse, où les terreurs intimes s’incarneraient en personnages improbables. La référence la plus évidente est la mode des bandes dessinées noirs, à la Enki Bilal. L’auteur ne se cache même pas des références psychanalytiques. Il faut aller voir du côté de Bruno Betelheim, et de sa « psychologie des contes de fées ».

C’est aussi l’histoire du passage à l’âge d’homme, qui doit être effectué sans aide, sans appui. Papa et Maman ne sont plus là pour affronter les grandes épreuves de la vie, il faut se débrouiller seul. Je crains que, malheureusement, le livre ne soit un peu rude pour les adolescents. Même si les enfants aiment les « histoires qui font peur ». On peut toujours le leur conseiller, pour les aider à comprendre ce qui les attend dans leur vie d’adulte.

Je ne vous laisserai sur votre faim que sur un point : je ne vous dirai rien du contenu du « Livres des choses perdues » que le héros David cherche éperdument à lire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :