Posts Tagged ‘polémique’

Corse : L’affaire Colonna, une bataille de presse

31 juillet 2009

Gérard Amaté est libraire à Lyon. Il n’aime pas l’Etat. Et encore moins la justice mal rendue. D’où son livre « de colère » publié par les Editions Jean-Paul Bayol à Alès :

L’affaire Colonna, une bataille de presse, par Gérard Amaté.

« Bien entendu, écrit-il, les journaux [ont rendu compte des deux procès Colonna], mais les rôles traditionnellement dévolus à la « presse de gauche »t à la « presse de droite » ont été dans cette triste mascarade totalement chamboulés. Certains journaux s’indignèrent de cette justice d’exception. La plupart se turent. D’autres aidèrent au crime. On assista alors à un spectacle étrange. Une presse, prétendument soucieuse des Droits de l’homme et de slibertés fondmentles, préféra à ces principes affichés ceux de la raison d’Etat, alors que des quotidiens réputés plus conservateurs s’indignient des comportemtns des juges et d’une codmanation prévisible, décidée à l’avance et ailleurs que devnt une Cour de justice […] C’est en réalité l’ensemble de la grande presse liée au PS et au PC qui fut, dans cette affaire, du même avis que la police et la justice d’exception […] Les héritiers de Jaurès, Léon Blum, et du dreyfusisme avaient en la circonstance, l’air d’être ceux de Drumont, Laurrs et l’Action française ».

Gageons que les journaux de gauche en question ne se reconnaitront pas dans ce portrait tracé au vitriol. Et, comme par hasard, comme je l’ai déjà souligné à plusieurs reprises, les éditeurs pendant vers le même bord politique ont également décidé de respecter une omerta absolue sur l’affaire Colonna.

Dans ce parti prix « anti Colonna » de la presse de gauche, l’auteur ne manque pas d’impliquer, nons sans arguments, deux caciques socialistes : Jean-Pierre Chevènement, Ministre de l’Intérieur au moment de l’affaire Erignac et lors du premiers stade de l’enquête, et François Hollande. Tous deux considérés comme coupables de la trahison commise par le Parti socialiste à l’égard des Droits de l’Homme. Amaté n’hésite d’ailleurs pas à suggérer que cette trahison particulière s’inscrit dans la trahison générale commise par le Parti socialiste vis-à-vis de ses valeurs fondamentales. Le raisonnement ne laisse pas d’être convaincant.

L’affaire Colonna, une bataille de presse, par Gérard Amété, 153 pages. Editions Jean-Pierre Bayol à Alès. Parution fin août 2009